Gazon jaune: Dormance ou punaises?

Votre gazon a mauvaise mine? Il est plus jaune que vert? Si les symptômes sont apparus récemment, pendant les dernières canicules, c’est possible que votre gazon soit en dormance ou qu’il soit l’hôte d’un insecte appelé punaise velue ou encore punaise des céréales.

Au Québec et au Canada, nos pelouses sont constituées de graminées à gazon qui préfèrent les températures fraîches et humides. C’est pour cette raison que le gazon pousse vigoureusement au printemps et à l’automne. Lorsqu’il fait chaud, les graminées cessent leur activité photosynthétique et ferment leurs stomates pour éviter de perdre de l’eau par évapotranspiration. Le gazon devient jaune mais il reverdira rapidement au retour des températures fraîches et humides.

Pendant l’été, s’il fait très chaud et qu’il ne pleut pas (et qu’on n’arrose pas), comme c’est le cas en ce moment (août 2012), il est plus difficile de faire la différence entre des symptômes de dormance et ceux causés par les punaises. Il est donc impératif de bien inspecter sa pelouse car une infestation de punaises peut détruire une bonne partie de votre pelouse.

Identification du coupable et dépistage

Juvénile

Adulte

Nom commun:

Punaise velue

Nom scientifique:

Blissus leucopterus hirtus

Nom anglais:

Hairy chinch bug

 

Au moment de l’éclosion, les jeunes punaises sont d’un rouge vif qui passera graduellement à un brun brique avant d’atteindre leur maturité. Ne mesurant que 3 mm au stade adulte, les punaises possèdent des ailes blanches marquées d’un losange noir.

Les dommages qu’elles causent n’apparaissent généralement pas avant la mi-juillet, lorsque les conditions climatiques sont très sèches. C’est particulièrement le cas pour les gazons sur talus, dans les pentes orientées sud-sud-ouest et/ou installés sur un sol sablonneux.

Dépistage: Pour ce faire, il faut se mettre à quatre pattes et inspecter le gazon. Voici quelques conseils qui vous aideront à bien identifier le problème:

  • Effectuer le dépistage en après-midi quand il fait chaud et qu’il n’a pas plu;
  • Choisir les endroits où le gazon est jaune et effectuer le dépistage dans la zone verte autour et à la limite (beigne) des zones affectées ;
  • S’accroupir ou encore mieux se mettre à genoux (non ce n’est pas pour prier!) puis écarter le gazon et observer s’il y a présence de petits insectes rouges ou noirs (voir photos);
  • Vérifier la pelouse à différents endroits au soleil car les punaises recherchent la chaleur et la sécheresse;
  • Les punaises ne mesurent que 3mm, alors à moins que vous n’ayez une bonne vue, il faut mettre ses lunettes ou utiliser une loupe!

Quoi faire pour contrôler une infestation de punaises?

Dépistage et traitement

En juin et jusqu’à la mi-juillet

En plus du contrôle avec le Shop Vac (aspirateur commercial), on peut traiter les endroits où les punaises sont présentes avec de l’eau savonneuse ou du savon insecticide du commerce.

J’ai rencontré des dizaines de personnes qui ont témoigné avoir obtenu de très bons résultats en utilisant une solution de 5 à 10% de savon liquide (soit 50 à 100ml par litre d’eau). Pour obtenir de meilleurs résultats, voici quelques conseils:

  • Attendre l’après-midi ou le début d’une soirée chaude et sèche pour traiter;

    Traitement de savon

  • Arroser avec de l’eau les zones qui seront traitées, puis attendre 15 minutes avant d’effectuer le traitement avec le mélange de savon. Les punaises monteront ainsi à la surface pour éviter l’humidité. Aussi, le savon pénétrera plus facilement en profondeur;
  • Cibler les zones vertes (beignes) autour des zones mortes;
  • Traiter environ 1 m au delà des zones affectées et mouiller en profondeur;
  • Répéter à 2 ou 3 reprises aux 5 à 7 jours.

Pour prévenir le retour

Il est assez simple de prévenir le retour de cet insecte ravageur: il faut investir dans la santé du sol et de la pelouse. Voici donc quelques conseils pour éviter cette problématique:

  • Maintenez la hauteur du gazon entre 7 et 10 cm;
  • Terreautez annuellement avec du compost;
  • Herbicyclez (laissez le gazon coupé au sol);
  • Semez des variétés de semences à gazon enrichies d’endophytes. Elles résistent mieux aux canicules et sont toxiques pour la punaise velue;
  • Ajoutez y du trèfle, si le mélange n’en contient pas déjà. La punaise le déteste;
  • Réduisez les apports d’azote (le premier chiffre du N-P-K). Utilisez des engrais 100 % naturels. Et ajoutez de la chaux au besoin;
  • Réduisez la surface de gazon dans les endroits problématiques. Remplacez par des plates-bandes, des arbres ou des matériaux inertes (pierres, etc.).

Avez-vous déjà eu affaire à cet insecte? Si oui, merci de partager vos réussites et vos échecs.

 

A propos de Micheline Lévesque

Micheline Lévesque, biologiste et agronome, œuvre depuis 30 ans en tant qu’experte-conseil en horticulture ornementale et en agronomie.

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

, , , , , , ,

Pas encore de commentaires.
Add Comment Register



Laisser un commentaire